Comment devenir partenaire ?

En soutenant financièrement le fonctionnement de la Biennale de Paris. Vous pouvez également
apporter des soutiens en nature : traductions, mise à disposition de locaux, prêt de matériel, transport,
communication, etc.

Quels avantages fiscaux?

Cette forme de soutien est réglementée par la loi du 1er août 2003 relative au mécénat, donnant
de nouveaux avantages fiscaux aux entreprises et aux fondations. Cette loi vous permet aujourd’hui
de soutenir et d’encourager la création artistique, tout en bénéficiant d’une baisse d’impôts substantielle.

Pour un particulier ou une entreprise

Une réduction d’impôt sur les sociétés* de 60% de la somme versée à la Biennale de Paris, appliquée
au produit de l’imposition (impôt sur les sociétés), dans la limite de 0,5 % de leur chiffre d’affaires.
Une réévaluation des plafonds appliqués aux réductions d’impôts : de 0,225% à 0,5% du chiffre
d’affaires pour les entreprises, avec la possibilité de reporter la réduction fiscale sur 5 ans, en cas
de résultat déficitaire ou de dépassement de cette limite au cours d’un exercice.

Par exemple, pour un partenariat de 50K, le coût réel pour votre entreprise ne sera que de 20K€. Le reçu
fiscal délivré par la Biennale de Paris vous permettra de bénéficier de cette réduction d’impôts.

Pour une fondation

Un allégement de la fiscalité des fondations : l’abattement sur l’IS passe de 15K€ à 50K€. Un abattement
sur l’assiette des droits de succession correspondant aux dons en numéraire et en nature à des bonnes causes (limité aux fondations pour les dons en nature).

* Ou de l’impôt sur le revenu de l’entreprise : BIC, BNC, BA.